Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le blog d'Andronicus Khandjani

Je veux faire connaitre la Bible à mes contemporains. A travers la Bible, Dieu parle aux hommes, sans ce Message l'humanité perd sa part d'humanité

L'achèvement: première partie

"Ainsi furent achevé les cieux et la terre, avec toute leur armée"
 
Ainsi s’achève l’odyssée de la création, le verset évoque l’oeuvre de la création depuis le commencement jusqu’à l’apparition de l’être humain. Par le terme armée, l’auteur entend les étoiles qui peuplent l’espace et les vivants qui peuplent notre monde.
Le terme tsabaot, traduit par armée est dérivé du verbe tsaba qui veut dire servir dans une fonction ou combattre. Il est utilisé relativement au service du sanctuaire (Nombres 4:23, 8:24). Il est intéressant de noter que le terme utilisé pour caractériser les astres provient également du langage technique du sanctuaire où il est utilisé pour désigner le chandelier sacré.
 
Cela nous suggère que l’ensemble de la création trouve son sens dans le service de Dieu.
 
Le terme « armée » suggère aussi l’idée d’un ordre d’où la traduction grecque de cosmos, terme qui connote dans la littérature hellénistique avec ordre.
 
L’utilisation des termes techniques propres au Sanctuaire nous met sur la piste des auteurs de ce premier chapitre de la Genèse qui ont développé et mûri l’héritage mosaïque : Il s’agit des prêtres ou de lévites qui comme le psalmiste voyaient l’univers au service d’une finalité divine.
 
Le caractère sacré de la création souligné par le Texte, nous donne un autre regard sur l’environnement, l’écologie. Il nous rappelle nos devoirs écologiques par rapport à notre environnement qui se dégrade, mais aussi du même coup le jugement de Dieu qui s’abattra sur l’humanité profanatrice :
 
« Tu détruiras ceux qui détruisent la terre », s’écrie l’esprit prophétique dans l’Apocalypse.
 
Du coup cette première partie de l’Ecriture donne le ton de la Littérature Sacré, nous voyons déjà comme le suggère le professeur R. Bergey dans son article « Littérature et Théologie dans le Pentateuque », l’Eschaton dès les premières lignes de la Bible.
 
L’Univers étant un vaste Temple au service de Dieu, comment pourrait-IL tolérer plus longtemps les impuretés qui la caractérisent de nos jours ? Dans cette même logique, l’apocalypse nous rappelle cet impératif de retour à l’ordre divin :
 
« Tu es digne, SEIGNEUR notre Dieu,
de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance,
car c’est Toi qui créas toutes choses ;
Tu as voulu qu’elles soient, et elles
Furent créées. »
 
Puisse le croyant se reconnaître dans l’esprit de cette prière.
Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost 0