Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le blog d'Andronicus Khandjani

Je veux faire connaitre la Bible à mes contemporains. A travers la Bible, Dieu parle aux hommes, sans ce Message l'humanité perd sa part d'humanité

Etude sur le récit de la création 8 suite

"Et Dieu créa l’homme à son image..."
 
Si d’autres éléments peuvent concourir à l’oeuvre divine la création est exclusivement attribuée à Dieu. C’est la troisième fois que le terme est employé dans le texte. La première fois il s’agissait de la création du monde matériel, la deuxième du monde animale et la troisième fois de l’homme, être à la fois matériel, animal et spirituel et partant divin. La première fois le verbe est au parfait, ceci pour dire que le monde créé avait atteint un état de stabilité avant le grand cataclysme qui provoqua le tohu-bohu. Les deux fois suivantes, il est utilisé à l’imparfait, ce qui peut suggérer un processus.
 
Dans notre verset le verbe revient trois fois comme dans une poésie, ceci sans doute pour souligner le début d’une nouvelle ère dans l’histoire de notre planète. La succession des verbes suggère trois étapes:
1. La création de l’homme en tant qu’être spirituel  
2. La création de l’homme en tant qu’être matériel et spirituel. Il s’agit d’un état permanent dans la mesure où même la résurrection vise à cet état de stabilité. Le fait que l’être spirituel créé soit devenu chair n’enlève en rien sa ressemblance avec Dieu. Il continuera toujours à porter en lui cette image. Jacques nous rappellera que tout homme est digne de respect puisqu’il porte en lui l’image divine, et ce, en dépit de la chute.
3. La création de l’homme en tant qu’être sexué:"male et femelle, il les a créé". Il s’agit là également d’un état permanent, constitutif de l’identité humaine.
 
Les suppositions sociologiques et pseudo-scientifiques selon lesquelles, il y aurait peut-être plus de deux sexes relèvent d’un travail de déconstruction dénué de fondement biblique et scientifique. On ne peut considérer les malformations congénitales que comme des états morbides auxquels la science moderne peut apporter des solutions. Comme nous l’avons dit plus haut, l’être humain ressemble aux êtres spirituels mais s’en démarque d’où le besoin d’une corporalité charnelle. Si la Bible dit peu sur la première étape de la création de l’homme en tant qu’être spirituel, nous avons par contre, au chapitre 2, des détails sur les deux étapes suivantes.
Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost 0