Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog d'Andronicus Khandjani

Etude sur le récit de la création 6 fin

« Dieu les plaça dans l'étendue des cieux..." 

L'homme a été toujours subjugué par l'immensité des cieux, par les étoiles qui peuplent cet espace.  L'antiquité connaît le culte des étoiles. Depuis des temps immémoriaux, il a cherché à lire sur la face des cieux les grandes lignes de son avenir.

Aujourd'hui l'homme moderne en dépit des connaissances octroyées par la science n'arrive pas à se débarrasser de ses vielles superstitions, pire horoscope et autres systèmes de "voyance" ont bonne presse aujourd'hui. 

Il y a deux mille ans des mages, anxieux sur l'avenir de l'humanité se sont mis en marche vers le Logos incarné à Bethléem. Ils y ont découvert la réponse à leurs questions. Plutôt donc que de chercher dans ces astres notre avenir, mettons-nous plutôt, à leur instar en mouvement vers le Verbe, Christ afin de nous frayer une voie vers la Source de notre existence.

Le texte original met en l'accent sur l'idée du don divin, partant vers le Divin Donateur. On pourrait en effet traduire « et Dieu les donna dans l'étendue céleste ». C'est comme cela que chaque homme, chaque chrétien devrait recevoir chaque lever du soleil et chaque apparition de la lune. Il fut un temps où la terre n'avait pas de ciel et de lumière. Un jour quand les hommes refuseront la grâce divine, le soleil s'obscurcira comme le jour où Israël a rejeté le Messie (Matthieu 27:45). 


"Dieu vit que cela était bon".

 

L’état du ciel correspond désormais à la volonté de Dieu.

Partager cette page