Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'Andronicus Khandjani

Je veux faire connaitre la Bible à mes contemporains. A travers la Bible, Dieu parle aux hommes, sans ce Message l'humanité perd sa part d'humanité

La justice selon Dieu

Joseph étant un homme juste, ne voulut pas la diffamer...Mathieu 1.19



Tels sont les dispositions de l'homme qui accueillit le Prince de Vie dans sa race. Pourquoi alors s'étonner du glorieux choix divin sur ce descendant de David? La justice ne consiste pas à proclamer sa propre bonté, comme le pharisien vaniteux, mais plutôt à couvrir d'un manteau la nudité de chrétien égaré.


Cela est-il notre position ou dirigeons-nous un doigt accusateur vers la nudité spirituelle de nos frères et sœurs?


Beaucoup éloignent Jésus de leur vie en s'accrochant à une justice qui n'est pas selon Dieu, en accusant leurs frères et sœurs, rejetant ainsi l'œuvre de la Croix. Ils sont sans doute justes devant les hommes, devant l'Église, mais Christ est éloigné d'eux.


Si la justice de Joseph, l'humilité de Marie ont introduit Christ dans le monde, ne doit-on pas être étonnés du fait que notre suffisance, notre orgueil Le chasse de notre foyers, de nos assemblées. Ne doit-on pas s'étonner qu'il y ait si peu de « Christ », passez-moi l'expression, dans la vie de nombreux chrétiens?


Beaucoup d'assemblées sont divisées et ne goutent plus, en effet, aux joies de la présence divine, parce qu'un esprit d'accusation, d'autojustification a pris le place de cette justice qui naît de la foi.Ne doit-on pas douter de la justice, de la foi de celui qui comme Cham se pose toujours en critique du prochain?


Faisons donc plutôt notre propre critique et recherchons cette justice du Royaume, la seule qui peut nous introduire dans l'intimité de Christ et L'introduire dans notre intimité.



Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Magdalena Clara L. K. 11/01/2011 16:03


Permettez moi de prendre ma propre expérience comme exemple,qui j'espère apportera une pierre à l'édifice qu'est ce blog: Je suis née dans une famille chrétienne,avec une éducation stricte et
pieuse,car étant petite fille de pasteur,fille de serviteur de Dieu. Mon caractère a été forgée sur la réligion,parce que je me rends compte que le respect de la loi était prioritaire et ceux qui
ne s'y conformaient étaient jugés hérétiques.Je ne dis pas que la religion est fircément mauvaise,mais ce que je prone c'est la véritable foi basée non sur la peur d'allers en enfer ni sur un
fanatisme aveugle mais sur la révélation de Jésus et sur son amour.Nous avions grandi avec toute une lithanie de préceptes: ne pas manger les aliments impurs càd le porc,la volaille aux pieds
palmés,les reptiles,les poissons sans écailles...etc;pas de tresses extravagantes,honorer le sabbat,vivre ds la chasteté(en apparence). En parlant du sabbat,je me souviens des vendredi où à partir
de 18h,le début du sabbat,il fallait acheter avant cette heure la boisson des visiteurs qui pourraient venir le samedi,quand il était 18h,c'était les receuillements et les hymnes et louanges (belle
ambiance familiale),samedi c'était le culte(je me souviens que papa interdisait formellement d'aller à l'école ce jour là,il disait meme si ns rations une interro,Dieu nous accordera le succès,et
c'est vrai,nous y étions brillants),puis arrivé samedi 18h,le sabbat prenait fin. Je ne suis pas contre cette vie,mais ce que je redoute c'est que,lorsque j'ai eu 15 ans,je me suis lassée de cette
vie,j'ai voulu avoir une relation personnelle avec Christ,et depuis j'ai eu la joie de son salut. Bref,il ne suffit pas d'etre pieux pour juger autrui car je suis convaincue que lorsque nous sommes
réellement sauvé,nous parlerons le langange de Jésus et ns ne verrons pas les autres avec un oeil de jugement mais celui de Jésus,laissons le St Eprit opérer le changement dans les coeurs et ns
manifestons Le Christ ds nos vies ainsi ns parlerons comme ceci: "...moi non plus,je ne te juge pas,va et ne pèche plus".

Que Dieu vous bénisse!


valdo 05/03/2010 06:55


Bonjour,
Beau blog, je vous invite à visiter le mien


Diatala 16/11/2009 20:39


Pour moi il existe un schisme, un hiatus entre les religions dogmatiques et la spiritualité pure ; celle qui nait en soi, par soi.

Que Jésus soit une révélation pour certains ou un anarchiste pour d'autres n'a pas d'importance pour moi ; seul l'enseignement qui s'y trouve compte, et les écrits sont un moyen de se perdre face à
la Vérité, qui est et qui était à l'origine, simple.
Et c'est vrai, cet enseignement ne peut se révéler, en soi, que par la transcendance et l'amour universel.
Si le retour à la lumière ne peut s'effectuer lui qu'en écartant les ténèbres de son chemin, les religions éloignent sciemment les hommes de la Connaissance divine par besoin de domination, de
pouvoir pour continuer à contrôler les peuples malheureusement.


Andronicus 16/11/2009 21:40


D'abord une remarque s'impose: il n'est pas question de nouvelle religion dans la Bible. Il y a sans doute des religions chrétienne et juive, mais tout cela n'est pas biblique.

Jésus annonce le Règne de Dieu et non celui des hommes. C'est l'interprétation chrétienne ou juive du Texte qui en feront des religions. "Le texte nous appartient" suggère la tradition juive. Cette
idée est reprise dans le christianisme sous l'influence de l'augustinisme, sans doute. On en connait les connaissances: génocides, corruption...Pierre avait pourtant averti:
"aucune prophétie d’Écriture, aucune Ecriture ne peut être objet d’explication personnelle".

Le problème n'est pas dans le Texte, mais dans l'interprétation du Texte, interpréter Dieu. C'est ça le péché originel qui inaugure le monde, c'est un péché religieux, un péché de prêtre...

 






Diatala 16/11/2009 18:28


Considérez-vous que le Christ est en vous car vous êtes et nous sommes tous divins ? Pensez-vous que la vérité est en nous, que La Lumière est voilée par notre ego(mental) ou pensez-vous qu'elle ne
se trouve que dans les Textes sacrés ?


Andronicus 16/11/2009 20:04



Il y a du divin en nous. C'est ce divin qui fait de nous des hommes et non des animaux. 
Nous permet d'être ouverts à la révélation divine. Le Logos, Dieu-Exprimé, est devenu homme afin de nous ramener de notre état de déchéance à l'état de fils et filles de Dieu.

La vérité serait-elle en nous? Sans doute dans une certaine mesure. Autrement comment expliquer que l'on vienne à Christ? Comment expliquer que l'homme qui dans son inconscience jette la
responsabilité de son malheur sur Dieu, ait voulu tuer Dieu sur la Croix pour s'en débarrasser? Caïphe comme Sartre voulait tuer Dieu comme Nimrod voulait atteindre les Cieux.  Le "tuons le
Fils et emparons-nous de l'héritage" reste une réaction humaine, une réaction de l'homme qui croit que Dieu, qu'il reconnaît, viens lui ravir sa liberté...



nadia 11/03/2009 14:24

selon Dieu dans 2corth 5:21,la bible nous fais comprendre que nous sommes devenus sa justice par l'oeuvre de christ à la croix.aucun homme ne peut se justifier voilà pourqoi christ l'a fait.Dieu veut nous justifie parcequ'il est juste.àvotre avis?

Andronicus 12/03/2009 08:01


Bonjour Nadia,

Très bonne question.
Je citerais le verset selon la traduction de Saci:
"... puisque pour l’amour de nous il a rendu victime pour le péché Celui qui ne connaissait point le péché, afin qu’en lui nous devinssions justes de la justice de Dieu."

Aucun injuste n'a accès au trône de Dieu. Pour être agréable à Dieu, il ne suffit pas d'être juste selon les hommes, mais de devenir justice de Dieu, c'est à dire de revêtir la justice qui était
celle de Christ.

L'homme devait, selon le plan de Dieu, se réaliser dans la communion du Créateur, or le péché a introduit une rupture dans ce processus. Dieu ne pouvant communier avec des pécheurs a décidé
d'envoyer son Fils afin que Sa justice divine soit mis à notre compte et que nous entrions dans la communion du Père par le Fils.

Il ne s'agit d'une justice dont l'homme pourrait se glorifier mais d'une justice qui vient de Dieu.

Cordialement en Lui

Andronicus